nom_site_spip
Accueil > Thématiques > Santé et environnement > OGM-Santé publique : appel à signatures des organisations de la société (...)

OGM-Santé publique : appel à signatures des organisations de la société civile

La publication de l’étude toxicologique à long terme du professeur Gilles-Eric Séralini conclut à la toxicité d’un maïs OGM tolérant au Roundup (NK603) et du Roundup lui-même, l’herbicide la plus utilisé au monde. Envoyez très rapidement vos signatures pour exiger la publication des études d’évaluation des risques sur la santé et l’environnement qui ont conduit à l’autorisation des OGM et pesticides dans l’Union Europénne.

Les Fondations et associations qui soutiennent Gilles-Eric Seralini ont décidé de lancer un appel à toutes les associations de France pour exiger la transparence sur les études qui ont conduit à l’autorisation des OGM. 

Cette exigence de transparence concerne en priorité les
données brutes des études ayant conduit à l’autorisation :

  • du maïs OGM NK603, autorisé a 1’importation et à la consommation en Europe, objet de l’étude citée ;
  • des différentes formulations commerciales des Roundup autorisées en Europe, dont l’une fait l’objet de l’étude citée ;
  • de deux maïs OGM Bt : le Bt176, le premier à avoir été autorisé à la culture en France, et le maïs MON810, seul maïs OGM autorisé actuellement à la culture en Europe ;
  • des sojas OGM tolérant le Roundup : le GTS 40-3-2, le plus ancien autorisé, et le soja qui entre actuellement le plus dans l’alimentation animale et humaine.

Téléchargez le communiqué

Signez la pétition en ligne

Lisez le communiqué de la Fondation Charles Léopold Mayer qui s’est associée au financement de l’étude du Professeur G.-E. Séralini

Les principaux résultat de l’étude menée par le Professeur Séralini

 Denis Guichard - Un nouveau regard sur le vivant - Tous droits réservés  - Webmaster : GSC