nom_site_spip
Accueil > Denis Guichard-Un nouveau regard sur le Vivant > Qui était Denis Guichard ?

Qui était Denis Guichard ?

Né en 1949, Denis Guichard était le dernier enfant d’une famille nombreuse de province. Il était doué de grandes qualités de cœur et d’intelligence, alliées à beaucoup d’originalité et d’indépendance d’esprit.

Après des études d’informatique suivies sans enthousiasme, il se lança dans ce qui lui plaisait : il choisit la pharmacie car, depuis sa petite enfance, il avait toujours été très intéressé par la nature. La vie des plantes, des animaux et même les pierres le passionnaient. Au cours de ses études en pharmacie, il s’intéressa aux plantes médicinales qui devinrent par la suite sujets de recherche et d’expérimentation. Il lui fallut aller plus loin et il commença à 28 ans des études de médecine. Il voulait allier recherche spirituelle et recherches sur la santé. Sa grande curiosité lui fit alors découvrir de lui-même l’existence de connaissances de la vie de l’homme et de l’univers qui sont peu enseignées dans les universités.

Il aimait les voyages et recherchait ce qui pouvait nourrir son goût pour toute la diversité de la nature, des jardins et des différentes cultures. Denis voulait associer sans cesse la recherche scientifique et une vision spirituelle très personnelle. En fait, c’était vraiment l’idée finale de toutes ses recherches : une vision d’ensemble de la vie, de l’univers et de leur source.

Il commençait à mettre en œuvre ces recherches et, malheureusement, n’a pu les poursuivre. C’est pourquoi nous le tentons aujourd’hui dans une structure qui porte son nom.

Voici ce que disait de Denis l’un de ses amis : "Denis était toujours très apprécié pour ses qualités humaines : discrétion, gentillesse, amour de la recherche et celles, peu communes, de chercheur naïf au sens où on le sentait comme un enfant capable de s’émerveiller à propos d’observations qui échappent aux experts ordinaires. Cet éveil qu’il avait sur les choses de la nature faisait qu’en échappant à tout dogmatisme, il pouvait s’approcher d’une meilleure compréhension des rapports concernant l’homme et le monde. Je pense plus particulièrement à ceux entre l’homme et les plantes, qu’il connaissait très bien ..."

 Denis Guichard - Un nouveau regard sur le vivant - Tous droits réservés  - Webmaster : GSC