nom_site_spip
Accueil > Thématiques > Les prix de la Fondation > Les lauréats de la Fondation Denis Guichard

Les lauréats de la Fondation Denis Guichard

De 1984 à 2006, chaque année la Fondation a remis un prix qui récompense des associations ou des personnalités qui se sont illustrées par leur recherche, leurs travaux ou leurs actions dans les domaines soutenus par la Fondation : la connaissance, le respect, la valorisation de la nature et de la vie, l’alliance entre recherche scientifique fondamentale et visions traditionnelles de l’univers.

2006 - Soirée en l’honneur de Jean-Marie Pelt pour le remercier de sa présence pendant 20 ans en tant que président de la Fondation.

Dernier livre de Jean-Marie Pelt paru :

Les dons précieux de la nature, éditions Fayard 2010

2005 - Alberto Hernandez et Irma Morales Felix (Mexique) ont été récompensés pour leur travail de restauration des terres et des populations ravagées par la présence des immenses usines d’industrie chimique tout près de leur village.

JPEG - 12.8 ko
La Fondation Denis Guichard remet leurs prix à Alberto Hernandez, Irma Morales Felix, Christiane et Diego Gradis

Christiane et Diego Gradis soutiennent à travers Traditions pour Demain, association suisse, les peuples amérindiens d’Amérique du Sud. Diego Gradis mène à l’Unesco, depuis plusieurs années, un combat pour que les cultures si diverses et si riches de ces peuples soient protégés et reconnues. Ces prix furent remis au cours d’un colloque où ont été fêtés les 20 ans de la Fondation Denis Guichard.

2004 - Myrna Cunningham (Nicaragua), Indienne miskita, médecin, mère de 4 enfants. Créatrice de la première université autochtone du monde et recteur de cette université, l’URACCAN, ancien ministre auprès du gouvernement du Nicaragua.

    • Plus d’informations sur l’URACCAN, université communautaire interculturelle du Nicaragua (en espagnol)

2003 - Miguel Angel Amaya (Salvador), récompensé pour sa vie au service de la tradition au Salvador : il enseigne aux enfants la connaissance de leur langue, des danses des ancêtres et des règles de fonctionnement traditionnel de la communauté. Miguel est reconnu dans son pays pour la valeur unique du travail qu’il accomplit pour que la tradition perdure.

2002 - Yvette Parès, professeur de médecine et de pharmacie. De la science occidentale à la médecine traditionnelle, le parcours d’Yvette Parès est exceptionnel. Grâce à elle, on a pu découvrir l’efficacité des plantes traditionnelles africaines ainsi que celle des thérapeutes qui les emploient. Créatrice de l’hôpital traditionnel de Keur Massar au nord de Dakar au Sénégal.


Dernier livre paru :

Perles de sagesse africaine, éditions Yves Michel, 2009

2001 - Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l’Université de Caen, récompensé pour l’ensemble de ses recherches, en particulier ses expertises sur les organismes génétiquement modifiés et ses activités en faveur d’une évaluation scientifique, indépendante et éthique.

Dernier livre paru :

Ces OGM qui changent le monde, éditions Flammarion 2010

2000 - Dominique Guillet, récompensé pour son action au sein de l’association Kokopelli et l’ensemble de ses activités en faveur d’une conservation et d’une valorisation des variétés végétales anciennes.

Martine Lafontaine, récompensée pour son action au sein de l’Association de défense et de protection de l’environnement de Bormes et du Lavandou. Grâce à elle, de nombreux sites remarquables de la Côte d’Azur ont pu être protégés de projets immobiliers bien souvent en dehors de la loi de protection du littoral.

1999 - Jean-Pierre Nicolas, ethnobotaniste, docteur ès sciences et créateur de l’association 
« Jardins du Monde » pour son action dans cette association qui valorise les plantes médicinales pour les soins de santé primaires dans les pays où les populations n’ont pas accès à la médecine conventionnelle.

1998 - Roselyne Bessac, récompensée pour son action dans le cadre des Centres d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural (CIVAM) du Gard.

1997 - Etienne Vernet, récompensé, pour son action au sein de l’Association Ecoropa en faveur d’un véritable débat de société autour de la recherche sur les cultures transgéniques.

1996 - André Pochon, Jean-Marc Merceron et François de Kérimel, agriculteurs, récompensés pour leur action en faveur d’un élevage plus respectueux de la vie de l’animal.

1995 - L’Association les Jardins d’Aujourd’hui, récompensée pour son action en faveur d’une meilleure réinsertion sociale fondée sur la création de jardins ouvriers.

1994 - Jean-François Noblet, autodidacte, zoologiste, journaliste et écrivain récompensé pour son action dans le cadre de la FRAPNA (Fédération Rhône Alpes de la Protection de la Nature).

1993 - Denis Cheyssoux, producteur, animateur, récompensé pour ses actions de communication en faveur de l’environnement et de la nature.

1992 - Godehard Graf Hoensbroech, ingénieur, agronome, avocat, récompensé pour son action en faveur des problèmes écologiques, dans le sens le plus large du terme.

Nadine Schuster, chercheur, récompensée pour sa recherche sur les écosystèmes.

1991 - Jean-Claude Perez, chercheur indépendant, récompensé pour sa recherche majeure sur le décryptage de l’ADN du génome humaine.

1990 - Dominique Florian, récompensée pour l’action exemplaire qu’elle mène depuis de nombreuses années dans l’agriculture biologique.

1989 - Jean-Yves Casgha, journaliste, organisateur du Festival Science Frontières

1987 - Docteur Emile Iliovici, récompensé pour l’ensemble de ses travaux consacré à l’homéopathie.

1985 - Docteur Poitevin, récompensé pour son étude expérimentale de l’action de produits homéopathiques : application à la pharmacologie de l’allergie et de l’inflammation.

 Denis Guichard - Un nouveau regard sur le vivant - Tous droits réservés  - Webmaster : GSC